Faim c’est quoi ?

FAIM est le magazine lifestyle bi-annuel qui explore la vie d’une génération de jeunes créatifs et ambitieux des quatre coins du monde. Ce sont les membres d’une génération qui a faim de nouveaux projets et expériences, de nouvelles manières de créer et travailler et de nouvelles possibilités pour transformer notre futur.

Tous les six mois, nous voyageons dans leurs villes d’origine, afin de voir comment ils tentent de faire évoluer nos cultures et nos sociétés, que ce soit au noiveau local ou global. Au travers de nos trois catégories - people, places, food -, on accompagne ces jeunes dans des villes « à taille humaine ».

Nous souhaitons inviter le maximum de personnes à notre fête, c’est pourquoi FAIM est publié en deux versions et trois langues (français, espagnol et anglais), et, est distribué partout dans le monde.

Et toi, t’as FAIM ?

Pourquoi Faim ?

Nous avons commencé ce projet, puisque nous vivons dans une grande capitale – Paris – depuis quelques années déjà, et nous avons remarqué que nous entendions très peu parler de projets passionnants qui ont lieu en dehors de ces grandes villes.
Nous avons donc réalisé que des villes, un peu plus petites, qui sont un peu moins connues, détenaient elles aussi un grand potentiel inexploré et une multitude d’histoires à raconter. Et c’est pour cela que nous avons décidé de montrer qu’il existe des alternatives aux grandes métropoles, en s’immergeant dans les histoires de cette génération au sein de villes à échelle humaine, une par numéro.

Faim c’est qui ?

Nous sommes Naiara Reig, journaliste, et Axel Benassis, designer graphique. Nous travaillons comme free-lances à Paris, mais un jour, nous avons réalisé que nous souhaitions développer un projet qui nous ressemble. Dès le début, nous avions l’idée de créer un magazine papier, dans lequel nous pourrions traiter de sujets qui nous passionnent et dont nous pouvons parler pendant des heures. Donc ensemble, nous avons créé FAIM Magazine.

Mais nous n’avançons pas seuls, nous souhaitions impliquer des contributeurs présents lors de la conception du contenu. Donc, pour le premier numéro, nous avons la chance d’avoir pu travailler en collaboration avec :

Ils nous
soutiennent